Alors que la polémique du travail le dimanche n’en finit pas d’alimenter les débats, un hypermarché Casino d’Angers a opté pour une solution surprenante : ouvrir mais sans les caissiers. Il s’agit d’une première en France. En effet, comme le rapporte Le Courrier de l’Ouest, les clients de l’hypermarché de La Roseraie, à Angers, ne pourront profiter du personnel du supermarché que le matin de 9h à 12h30. Dès le 25 août prochain, ce sont des caisses automatiques qui prendront le relais des caissiers. Seuls des vigiles resteront présents pour assurer la sécurité. Casino est le premier hypermarché français à tester ce dispositif, déjà déployé par le groupe Casino dans plus de 80 petites et moyennes surfaces.

Une nouvelle qui n’a pas manqué de susciter l’indignation sur les réseaux sociaux, notamment celle du député du Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin. Il y voit une atteinte à l’activité des petits commerces. Sur Twitter, il a assuré que "l’ouverture des hypermarchés le dimanche matin était une mauvaise idée et le dimanche après-midi une très mauvaise idée". L’élu a assuré qu’il allait proposer dès le projet de loi de finances 2020 "un dispositif innovant pour pénaliser ces hypers et mettre en place de nouvelles aides pour les petits commerces".

#digital #boostcall_agency #casino #hypercasino
Hypermarchés sans cassiéres

Même colère du côté des syndicats, qui pointent de nombreuses questions laissées en suspens au sujet de ce nouveau système d’automatisation de l’hypermarché les dimanches après-midi. "Comment la transition va se passer pour les salariés ?", s’interroge notamment Jacques Cady, responsable CFDT, auprès de Ouest-France. Pour lui, il n’y a "aucun recul en termes d’emploi pour le moment". À La Roseraie, les 115 employés semblent tout aussi sceptiques. "On sait bien que la technologie finira par prendre notre place, même si je suis convaincue qu’on aura toujours besoin d’un peu d’humain", nuance Élise Ziemczak auprès du Courrier de l'Ouest.